Le camping-car et le remorquage voiture : une idée géniale pour plus de confort

Oui, atteler une barque, une voiture ou une moto à votre camping-car est une solution qui vous permettra de circuler ou de naviguer librement pendant votre séjour. Mais pour assurer votre voyage, il est obligatoire de suivre les règles de remorquage pour éviter les risques d’accidents et les mauvaises surprises. Pour tous savoir, n’hésitez pas à suivre cet article, qu’on consacrera aux principales règles de sécurité.

Première règle de remorquage voiture

Pour pouvoir atteler votre bagnole au camping-car, ce dernier doit porter l’autorisation légale. Vous pouvez vérifier votre carte crise pour s’assurer de sa présence dans le champ F3. Si, vous trouvez rien, vous devez demander un certificat d’homologation pour être en règle.

Deuxième règle

Vérifiez votre permis, si ce dernier est le type adéquat pour tracter votre remorque. Autrement dit, assurez-vous de la PTAC de votre camping-car, le poids total autorisé en charge doit être respecté pour éviter tous risques d’accidents probables dus à une surcharge ou un déséquilibre.

Troisième règle

L’assurance du camping-car dépendra de son poids, si ce dernier est inférieur ou supérieur à 500 kg. Pour bien s’informer et se renseigner, n’hésitez pas à demander l’aide de votre assureur avant de s’engager et partir en vacances.

Quatrième règle

Le type d’attelage doit être bien choisi, certains châssis ne permettent pas la pose d’un attelage. Pour éviter les risques d’accident, il vaut mieux demander conseil à votre constructeur. Il vous aidera à choisir le modèle amovible, fixe ou pivotant qui vous convient le plus.

Cinquième règle

Le choix de la remorque dépendra de votre besoin, si vous comptez faire le remorquage voiture, moto, bateau, quad, cheval ou autre. Il faut tenir compte aussi de ses divers équipements, le matériau de fabrication ainsi que son gabarit.

Si la remorque vous paraît encombrante et pas adapté à votre besoin, vous pouvez choisir une autre alternative qui se fixe à l’arrière du camping-car, appelé plateau ou suiveuse qui convient parfaitement à un vélo, une moto.

Sixième règle

Les cinq règles qu’on vient de citer concernent le camping-car, la sixième concernera le cariste qui doit non seulement avoir le permis de conduite valable et adéquat, mais il doit bien respecter les distances et les normes de sécurité pour éviter les risques d’accidents de route, lors de la circulation et l’acheminement du PTAC.

Si c’est votre première fois, n’hésitez pas à s’entraîner et faire des manœuvres à domicile pour bien s’exercer et prendre la main avant de partir en vacances.

En résumé, le cariste, le camping-car, l’attelage et la remorque, chacun de ces éléments possèdent leur propre règle, si l’un vous manque, la combinaison de remorquage sera défaillante. Dans ce cas, vous devez consulter un professionnel pour l’ajuster avant de s’engager sur la route.

La route est source de danger, n’hésitez donc pas à être en règle avant de partir en long ou en court séjour. Votre sécurité et celle de votre famille est entre vos mains, ne la gâcher pas en négligeant les moindres normes d’assurance et de sûreté.