Fuite liquide de refroidissement : signe, causes et que faire ?

Une fuite de liquide de refroidissement peut engendrer une surchauffe du moteur et causer des dégâts irrémédiables. Il est donc primordial de savoir déceler et remédier à ce problème en cas de besoin.

Le liquide de refroidissement est un élément essentiel du moteur de votre voiture. Il est indispensable pour le bon fonctionnement de votre moteur et donc de votre voiture. Il a pour premier rôle de maintenir une constance dans la température du moteur en évitant les surchauffes, mais aussi en évitant que l’eau ne gèle. Il permet aussi au moteur d’évacuer les calories générées par la température de combustion des cylindres. 

Comment reconnaître une fuite de liquide de refroidissement ?

En cas de fuite de liquide de refroidissement différents types de symptômes peuvent être observés. Tout d’abord, vérifiez, lorsque votre moteur est froid, le niveau de liquide de refroidissement dans le vase d’expansion. Si ce niveau baisse rapidement, c’est qu’une fuite est probablement en cours. De même, si le liquide vient à bouillonner dans le vase d’expansion, cela peut aussi être une fuite du liquide de refroidissement. Pour détecter une fuite, n’hésitez pas non plus à contrôler les durites et les autres pièces du circuit de refroidissement. Si vous constatez la présence d’un dépôt blanchâtre au niveau d’une durite, de la pompe à eau, d’un collier de serrage ou du radiateur, c’est qu’une fuite est probablement en cours. Enfin, le voyant rouge de la température peut aussi s’allumer si le liquide de refroidissement n’est plus suffisant, à cause, d’une fuite.

Quelles sont les causes possibles d’une fuite ?

Une fuite dans le circuit de refroidissement peut être due à plusieurs facteurs. La cause la plus fréquente est la détérioration des durites. Ces dernières sont soumises à la chaleur continue du liquide à refroidir et finissent par s’assécher. Les fuites apparaissent alors au niveau des craquelures ou des déchirures. Souvent, une panne du circuit de refroidissement peut être due à une défectuosité du radiateur automobile ou encore rupture du joint de culasse. Mais la corrosion peut aussi en être la cause. En effet tous les caoutchoucs ainsi que les joints peuvent être soumis à la corrosion et des micro-fuites peuvent se former à long terme. Le moteur devient moins étanche et le liquide de refroidissement passe ainsi dans les cylindres.

Que faire en cas de fuite ?

Tout dépend de la quantité de liquide de refroidissement qui s’échappe. Si la quantité de liquide qui s’échappe est minime, c’est que vous devez faire face à des micro-fuites ou bien à une fuite réparable. Vous pouvez alors peut être agir vous-même. En revanche, si vous constatez une grosse fuite soudaine : une fumée blanche ou un nuage de vapeur sort de votre capot ou par le pot d’échappement, doublé d’une mauvaise odeur dans l’habitacle, arrêtez votre véhicule immédiatement et faîtes appel une entreprise de dépannage remorquage pour emmener votre voiture jusqu’au garage le plus proche. Si cette dernière n’est pas prise en charge à temps, les conséquences peuvent s’avérer désastreuses pour l’état général de votre voiture.